Get Adobe Flash player

Adresse

136, boulevard Suchet
75016 PARIS

tel : 01 42 24 42 24

fax : 01 46 47 29 28

Horaires

du lundi au samedi
de 9h à 19h

fermé dimanche
et jours fériés

Cartes acceptées

CARPOLISH

POUR UNE GAMME D'OPÉRATIONS DE REMISE EN VALEUR DE VOTRE VOITURE,

LES COMPAGNONS DU LAVAGE

UTILISENT LES PRODUITS «CARPOLISH»,

AMG

Mercedes SLS AMG Black Series : l’étoile noire pour Los Angeles ?

Mercedes SLS AMG Black Series, rendu virtuel Au lieu de la SLS AMG Black Series, Mercedes a préféré nous servir à Paris la variante Electric Drive de sa supercar. Patience, le salon de Los Angeles pourrait bien accueillir la version survoltée de la SLS… Difficile d’imaginer que Mercedes puisse faire plus brutal que la monstrueuse (et éphémère) SL65 AMG Black Series. Voilà déjà...

Mercedes : SLS AMG GT3 45th Anniversary en vidéo

Mercedes SLS AMG GT3 45th Anniversary Pour fêter les 45 ans de la division AMG, Mercedes dévoilait il y a quelques jours une version collector de la SLS GT3, limitée à cinq exemplaires. Bref aperçu de ses frasques en vidéo, en attendant la Black Series… Évidemment, n’espérons pas croiser la SLS de piste au détour d’un coin de rue, ni même d’un paddock. À moins que l’un des...

Pagani Zonda : 764 Passione, sans doute la dernière

Pagani Zonda 764 Passione

Pagani Zonda 764 Passione

Pagani garderait finalement une dernière Zonda sous le coude. La Huayra, apparue en 2011, n’aura pas enterré sa devancière aussi vite que prévu. Après la 760 RS, une Zonda 764 Passione serait en cours de fabrication.

C’est à croire que la saga Zonda ne s’arrêtera jamais, même après 13 ans de carrière. La Huayra, sa remplaçante dont la carrière a déjà débuté, cohabite encore avec la première supercar créée par Horacio Pagani. Ou du moins, avec ses quelques exécutions uniques, ultra-exclusives, qui se succèdent depuis plusieurs mois. Ainsi, la Zonda R Evo que l’on pensait être l’ultime déclinaison de la lignée laissera ce rôle à une autre version, baptisée 764 Passione.

Comme sur les 760 RS et LH (pour Lewis Hamilton, réalisée à sa demande), la mécanique reste assurée par le V12 atmosphérique Mercedes AMG 7,3 litres de 760 ch. La transmission, comme sur la LH, est confiée à une boite manuelle et non pas à une boite séquentielle comme la plupart des autres Zonda. À l’instar de ses congénères, la Zonda 764 Passione se distingue surtout par son traitement de carrosserie unique. Ici, le client a retenu une livrée fuchsia mêlée au carbone brut.

Sauf nouveau caprice de collectionneur, il s’agit sans doute ici de la dernière Pagani Zonda à voir le jour.

Autour de Pagani :

Pagani : une Zonda R Evo pour Goodwood 2012

Pagani : Zonda 760 RS, aperçu vidéo

La dernière Pagani Zonda F Roadster produite

Pagani : cette fois, la dernière Zonda

Recherches associées :

  • pagani zonda rs
  • zonda 764 passione
  • pagani zonda lewis hamilton
  • pagani zonda passione 764
  • rc diffusion carrosseri pagani zonda
  • zonda r evo

Mercedes : les futurs V12 conçus sous l’égide AMG

Mercedes S600 (W221)

Mercedes S600 (W221)

Temps difficiles pour les gros moteurs traditionnels… Mais pas désespérés : Mercedes vient d’annoncer sa nouvelle politique de développement pour ses V12 à venir, dorénavant confiés à la division AMG.

Ces dernières semaines ont vu s’enchaîner les déclarations de désaveu à l’égard des 12 cylindres : Bentley évoquait un avenir incertain pour son W12, et McLaren annonçait il y a peu que « les V12 n’étaient plus d’actualité ». Soit, mais pas question pour d’autres de renoncer à la noblesse des 12 cylindres pour leurs porte-drapeaux. Ainsi, on imagine mal une Mercedes S600, historiquement liée à cette architecture, abandonner son V12. Idem pour les versions 65 AMG qui chapeautent la gamme : la démesure fait partie de l’identité des S65 ou G65 AMG… Génialement provocant en ce qui concerne ce dernier, qui aura attendu 2012 pour voir le jour, soit en pleine apologie de la chasse aux grammes. Joli pied de nez, qui pointe du doigt la légitimité de la préoccupation…

En revanche, il s’agit pour Mercedes de rationaliser la conception et la production de ses futurs V12. Jusqu’à présent, les S, SL et CL 600 disposaient de leur propre moteur. Le V12 biturbo des modèles 65 AMG étant de son côté issu des ateliers AMG d’Affalterbach. La production des moteurs 12 cylindres prévus sur les futures 600, à commencer par la S600 (la future Classe S est attendue au Mondial de Paris), pourrait donc être regroupée avec celle du V12 65 AMG (M279 en interne). La configuration du nouveau bloc serait évidemment nettement moins brutale que sur les actuelles SL65 AMG ( 630 ch, 1000 Nm).

Autour de Mercedes :

Mercedes : future Classe S en approche, aperçu de l’habitacle

Mercedes : nouveaux clichés de la future Classe S

Mercedes : la future Classe S AMG surprise

Mercedes : la prochaine Classe S (2013) à l’approche

Recherches associées :

  • s600 v12 amg 2013
  • essai s600 w221
  • mercedes s 2013 paris
  • mercedes s600 v12 2013
  • merdes mclaren amg

Essai : Mercedes SLS AMG Roadster 571 ch

Mercedes SLS AMG Roadster

Comme la 300 SL en son temps, Mercedes n’a pas tardé à lancer le pendant découvrable de la SLS Gullwing AMG. Privée de son toit, donc de ses ailes, elle devient SLS Roadster. Le concert du V8 se tient désormais en plein air. Mais fatalement, on se demande si le grain de folie est resté intact. Verdict.

Mercedes SLS AMG Roadster : présentation

Mercedes SLS AMG RoadsterAvouons-le, en renonçant à son principal attribut, la SLS AMG nous impose un préjugé à l’esprit. Plus de portes papillon… perdrait-elle ce qui fait son sel ? Ce charme néo-rétro, mâtiné d’une bestialité rarement vue chez Mercedes, pourrait avoir disparu au profit d’une philosophie davantage typée GT.

Et sauf cas particuliers, la méfiance prime lorsque l’on parle de cabriolets sportifs. Un peu comme deux notions contradictoires, qui vont à l’encontre du principe que le plaisir mécanique se vivrait enfermé. Une idée reçue qui se vérifie ne serait-ce qu’avec les contraintes fatalement impliquées par l’ablation du toit : la perte de rigidité, compensée par des renforts de structure alourdissant l’ensemble, se traduit en général par un tempérament moins vivace.

Mercedes SLS AMG RoadsterLa mission du jour sera de démonter ces objections. Le souvenir du gros V8 de la Gullwing, identique sur le roadster étoilé, le mérite… Un coup d’œil à la fiche technique est déjà de bon augure : le surpoids lié aux renforts (derrière les sièges, essieu arrière, bas de caisse et cadre du pare-brise principalement) n’est que de 40 kg (1735 kg au total tout de même), et le centre de gravité descend de quelques millimètres. Tiens donc.

Cinq heures du matin, alerte générale. Il reste encore quelques heures à parcourir en 4 cylindres diesel avant de découvrir notre SLS Roadster aux limites du Jura. Terrain de jeu propice, avec ses légers reliefs et quelques enchaînements de lacets bien sentis. Notre base arrière, ce sera le circuit de Bresse, cadre des essais Mercedes AMG Live, opération permettant de découvrir toute la gamme AMG.

Vent modéré, pression atmosphérique constante, ciel dégagé : l’arrivée sur zone s’effectue dans des conditions optimales, solos de Van Halen à la radio, qui laissent bien vite place à une autre musique.

Monumental V8…

Mercedes SLS AMG RoadsterTapi dans la pénombre du paddock, dans une livrée immaculée, le roadster attend sagement. À l’œil, il impressionne autant que le coupé : très large (1,93 m), imposante, la SLS décapsulée conserve une très forte présence visuelle. Toujours cet interminable capot, et ce poste de conduite presque posé sur l’essieu arrière. Juste derrière les ouies latérales inspirées du 300 SL, frappées 6.3, on retrouve un monument bien connu : ce V8 de 6,2 litres (comme son nom ne l’indique pas) ouvert à 90°, progressivement remplacé par le nouveau 5,5 l suralimenté sur le reste de la gamme AMG, est en voie de disparition. Mais quelle pièce ! Avec la C63, la SLS est la dernière à y avoir encore recours.

Ici, il est présent dans sa définition la plus puissante. 571 ch pour mémoire, et un couple de 650 Nm à 4750 trs/mn, qui se réveillent d’une pression sur le bouton Start noyé au milieu du carbone de la console centrale. Le réflexe est spontané : on oublie vite la capote en toile triple épaisseur à l’appel du grondement sourd qui emplit le tarmac. Parfaitement isolée au demeurant, mais là n’est pas la question.

Mercedes SLS AMG RoadsterLes premiers tours de roues permettent de profiter du caractère très rond et docile du V8, aidé par la boite Speedshift DCT (double embrayage, 7 rapports), très douce en mode confort. Bercé par les gargouillis caverneux, on reprend vite nos marques dans cet habitacle tendu de cuir et de carbone, toujours avec ces aérateurs typés aviation, en guise de clin d’œil à son ancêtre. Mais surtout, on lorgne sur le compte-tours annonçant une zone rouge à un peu plus de 7000 trs/mn.

Assez de croisière, le mode Sport + (gestion de boite et de l’amortissement piloté) fait de l’œil… et là, toute la raison d’être du Roadster vous saute aux yeux. Et au visage, comme ce virage venu trop vite et forçant à taper dans les freins, en tombant deux rapports accompagnés d’un coup de gaz explosif. Nous voilà prévenus. Avec la perte du couvre-chef, une barrière a sauté entre votre serviteur et ce V8, qui gronde et hurle de plus belle à partir des régimes intermédiaires, laissant apparaitre un tempérament pointu insoupçonné de prime abord.

Car après, en cherchant la puissance pure au-delà des 5000 trs/mn, c’est un autre registre. Encore plus viril, rien à voir avec un V8 italien. Sur cette colérique Mercedes, c’est métallique et rageur. Stentor contre diva, en somme.

… sulfureuse ballerine.

Mercedes SLS AMG RoadsterSe retrouver en prise directe avec la clameur tonnante du V8, c’est une expérience à part entière qui mérite bien de renoncer aux portes papillon. Quoi qu’il en soit, accélérations et relances sont restées identiques. Inutile de s’arrêter sur le 0 à 100 km/h en 3,8 s, peu évocateur arrivé à un certain niveau. Retenons plutôt les  11,3 s nécessaires pour atteindre 200 km/h. Et une marge totalement insensée s’offre encore à vous, jusqu’à 317 km/h.

Pourtant, ce moteur ne vous brutalise jamais vraiment. La poussée est herculéenne, mais pas question du coup de boutoir dans la nuque que certaines vous assènent. En cela, la SLS tient plus de la redoutable GT que d’une vraie sportive. Comme si Mercedes ne voulait pas se départir d’un on-ne-sait-quoi de réserve et de bonnes manières, même lorsqu’il s’agit de s’envoyer en l’air (presque littéralement).

Mercedes SLS AMG RoadsterLa faute incombe à la gestion de la boite Speedshift, même en Sport +. Réactive et douce, aucun doute sur ce point. Mais hélas frustrante : cette transmission jugule trop les 571 ch du V8. Peut-être la version GT, dévoilée début juin, apportera-t-elle un surcroit de bestialité. Toujours à propos de la boite, les palettes au volant sont assez petites. Après, on ne refera pas le match entre les deux écoles, palettes fixes ou au volant, laissé au jugement de chacun.

Dommage, car tout le reste du tableau est génialement incitatif. Y compris là où le roadster était attendu de pied ferme. Autant couper court, la SLS sans toit conserve la rigidité (aucune vibration parasite à déplorer) et l’agilité de la Gullwing : le V8 presque posé sur les genoux et la boite accolée au pont arrière (architecture Transaxle) réserve un équilibre assez neutre.

Mercedes SLS AMG RoadsterPour un engin de ce gabarit, l’aisance en courbes est étonnante. Et surtout, Mercedes a eu le bon goût de contenir la prise de masse. Loin d’être un chat maigre, nous l’évoquions précédemment, le roadster est annoncé à 1735 kg contre 1695 kg pour le coupé. Mais au moins, cela ne se ressent guère qu’en le poussant dans ses retranchements. C’est-à-dire jamais, pour le commun des mortels. Notons d’ailleurs que les gros freins acier sont suffisamment endurants (390 et 360 mm, étriers 6 et 4 pistons), rendant les onéreux disques carbone-céramique superflus (11 500 €). La plupart du temps, sa tendance naturelle légèrement sous-vireuse se maitrise facilement, on vire sans mouvement incongru, et dans un confort relativement feutré. Et si l’envie de faire danser son postérieur se fait sentir, l’ESP est entièrement déconnectable.

C’est aussi par le compromis entre efficacité et confort que la SLS brille, et cela n’est pas propre au roadster. Revers de la médaille, on aimerait un peu plus de fermeté et de retour d’information au niveau de la direction et des suspensions pilotées un tantinet trop progressives en usage intensif. Trop de compromis, justement.

Mercedes SLS AMG Roadster

Mercedes SLS AMG Roadster : au final

En se cantonnant à son rôle (déjà bien rempli) de roadster de Grand Tourisme sportif, la SLS à l’air libre a déjà une dimension théâtrale. Aux premières loges d’un drôle de festival des sens, nous pourrons réserver les derniers kilomètres au mode Confort, chauffage de nuque Airscarf activé. Les 209 000 € demandés pour s’offrir la toile, soit 10 000 € de plus que les portes papillon, sont à peu près occultés par la séquence émotion.

Alors, vient le moment de lui faire retrouver son hangar en bordure de piste. La rencontre terminée, voilà l’heure de s’assoupir, les bras croisés sur une étoile. Non, en perdant ses ailes, la SLS n’a renoncé à rien. Vraiment.

Prix de base : 209 000 €

Prix du modèle essayé : 224 650 € (avec peinture blanche Designo, pack carbone intérieur, suspension AMG Ride Control, volant AMG)

Magistral V8, chronos détonantsManque de brutalité en mode Sport +
Confort et polyvalenceToucher de route peu communicatif
Sonorité brute inimitable
Agilité, comportement étonnamment vif

  1. mercedes-sls-amg-roadsterSur la route
  2. mercedes-sls-amg-roadsterGalerie photo et caractéristiques

Autour de Mercedes :

Mercedes SLS AMG : les futures variantes envisagées… ou pas

Mercedes SLS AMG : Black Series en approche

Mercedes SLS AMG GT : des vitamines pour le V8

Mercedes SLS « Gullwing » AMG, mouette marteau-pilon…

Recherches associées :

  • prix du neuf de la amg 55 sls cabriolet
  • sls amg blanche
  • sls amg roadster sport prestige
  • mercedes cls amg blanc
  • mercedes cabriolet sl amg 2012
  • mercedes roadster
  • ESSAI VOITURE DE SPORT
  • essai de voiture de sport
  • classe sls pack sport amg 2012
  • nouveau amg

Mercedes SLS AMG : les futures variantes envisagées… ou pas

Mercedes SLS Gullwing AMG E-Cell

Mercedes SLS Gullwing AMG E-Cell

La Mercedes SLS Gullwing et le roadster ont débuté leur bonhomme de chemin chez les supercars il y a peu. D’autres déclinaisons sont à venir, dont l’électrique E-Cell l’an prochain… Mais pas seulement.

Tout le monde a les yeux rivés sur la future SLS AMG Gullwing Black Series, exécution encore plus violente de la supercar. Effectivement, les clichés de prototypes encore légèrement camouflés commencent à se faire souvent surprendre ces derniers temps. On en oublierait presque d’autres mutations, appelées à composer une véritable famille SLS…

À commencer par la E-Cell, déjà vue sous forme de concept, variante 100 % électrique de la SLS mue par quatre moteurs électriques (au total, 533 ch et 800 Nm immédiats), appelée à rivaliser avec une certaine Audi R8 e-Tron dont l’arrivée est imminente. Que la Gullwing électrisée vienne au monde n’est pas vraiment un secret, en revanche on parle pour la première fois d’un roadster E-Cell. Après tout, le V8 de 571 ch a bien droit à sa version découvrable. Donc pourquoi pas, cela fait une porte d’entrée supplémentaire pour Mercedes chez les supercars « alternatives ». D’autant que la E-Cell n’est pas ridicule côté performances, avec seulement 2/10 de plus sur le 0 à 100 km/h par rapport à son homologue thermique (4 s contre 3,8 s)…

En revanche, une autre hypothèse tout aussi audacieuse (mais risquée…), concernerait une SLS… diesel. La rumeur est venue de certaines sources internes à Mercedes, rapidement relayées par certains médias allemands et polonais. En soi, un concept de supercar mazoutée ne serait qu’à moitié surprenant. Audi, justement, avait bien présenté une R8 V12 TDI de 500 ch en 2008. Projet abandonné rapidement pour des questions de coûts et de débouchés commerciaux. Mais en terme de vitrine, l’opération peut être intéressante… D’après les premières informations divulguées, Mercedes présenterait ainsi un concept de SLS Gullwing au Mondial de Paris, fin septembre, flanqué d’un nouveau V6 tri-turbo d’environ 400 ch et gorgé de couple. En réalité, ce moteur serait surtout appelé à rivaliser sur les Classe E et S avec le nouveau 6 en ligne tri-turbo de 381 ch inauguré par la BMW M550d.

Quant à sa greffe sur une SLS de production, gageons que Mercedes préfère préserver l’exclusivité de son porte-drapeau, et lui réserver les vocalises du V8 6,2 litres (ou un chuintement d’électrique, en guise de curiosité roulante). Ce gros bloc étant en voie de disparition, autant en profiter… Avec la C63 AMG, la SLS est le dernier modèle à y avoir droit.

Autour de Mercedes :

Mercedes SLS AMG : Black Series en approche

Insolite : Mercedes SLS Roadster vs balle de golf, la vidéo

Mercedes SLS « Gullwing » AMG, mouette marteau-pilon…

Essai rétro : Mercedes 300 SL Roadster ( 1957 )

Recherches associées :

  • mercdes sls
  • c63 amg black series 2013
  • sls e-cell mercedes
  • variantes

Mercedes SLS AMG : Black Series en approche

Mercedes SLS Gullwing AMG Black Series surpris

Mercedes SLS Gullwing AMG Black Series surpris

On le sait, Mercedes prévoit une extension significative de ses modèles AMG, avec huit nouveautés attendues d’ici 2017. Sur la liste, la SLS AMG Black Series sera sans doute l’une des plus bestiales jamais réalisées à ce jour.

L’actualité est riche, du côté Mercedes AMG. Après le CLS 63 AMG Shooting Brake, la version survoltée de la Classe A devrait voir le jour début 2013. Mais avant la A45 AMG, une autre pointure s’apprête à crever la toile. L’une des plus attendues en réalité. La plus délurée aussi, d’après les premières estimations : la SLS Gullwing, rendue sérieusement plus méchante avec le label Black Series, devrait pousser encore plus loin la démesure de la SL65 AMG Black Series déjà bien relevée.

Pour l’instant, on se contente de ces quelques images laissant deviner des voies élargies et des éléments de carrosserie spécifiques. Le châssis devrait bénéficier de suspensions encore raffermies, de nouvelles barres anti-roulis et d’une direction rendue plus directe. Concernant la puissance, le V8 6,2 litres atmosphérique sera toujours de la partie, mais passerait de 571 à plus de 600 ch… Le tout pour un poids en baisse de quelques dizaines de kilos, grâce à un habitacle un peu plus dépouillé que sur la SLS « classique ».

Les ambitions commerciales de Mercedes pour les modèles AMG, dernièrement annoncées lors du 45ème anniversaire du célèbre sigle, sont de taille : Ola Källenius, P-DG d’AMG, prévoit 30 000 unités écoulées par an pour le cinquantenaire en 2017. Pour ce faire, les modèles badgés AMG vont se multiplier… et les points de ventes aussi, qui passeront de 270 à 350 dans le monde à moyen terme.

Mercedes SLS Gullwing AMG Black Series surpris

Images : Autocar.co.uk

Autour de Mercedes :

Mercedes : CLS 63 AMG Shooting Brake, officiel

Insolite : Mercedes SLS Roadster vs balle de golf, la vidéo

Mercedes SLS « Gullwing » AMG, mouette marteau-pilon…

Essai Mercedes SL63 AMG : entre volcan et étoiles

Recherches associées :

  • mercedes 45 amg
  • mercedes a 250 2012
  • mercedes cl 65 amg black series
  • mercedes classe a45 amg
  • mercedes classe c c63 amg black series break
  • mercedes photo
  • mercedes sl65 amg black series 2013
  • mercedes sls amg black series
  • sls amg black

Mercedes : CLS 63 AMG Shooting Brake en vidéo

Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake (2013)

Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake (2013)

Découverte à Goodwood début juillet, la Mercedes CLS Shooting Brake était l’une des nouveautés les plus attendues de l’été. Surtout dans sa version 63 AMG, dernièrement dévoilée. Après les premières images, la vidéo…

C’est un peu le tube de l’été Mercedes, en somme. Certes, il y a aussi la petite Classe A, qui marque réellement l’entrée de Mercedes chez les compactes. Mais le break de chasse CLS, lui, fait renaitre un genre aujourd’hui disparu. Ou presque, si l’on fait exception de quelques réalisations ultra-exlusives.

Évidemment, impossible pour l’Étoile d’oublier de mettre sur les rangs une version AMG, sans surprise dotée du V8 5,5 litres biturbo (525 ch, 700 Nm), que nous vous avons déjà présentée en détail. La prochaine étape, ce sera la prise en main sur route. Des chiffres de 911 (ou presque) signés par un break d’environ 2 tonnes, voilà qui s’annonce haut en couleurs. 0 à 100 km/h en 4,4 s, voire 4,3 s avec le Pack Performance AMG, cela prend une toute autre dimension lorsque dans le dos se trouve une zone de fret de 1550 litres.

En attendant son arrivée sur le marché prévue pour cet automne, on se contente de l’aperçu suivant en vidéo…

Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake en vidéo :

Autour de Mercedes :

Mercedes : CLS 63 AMG Shooting Brake, officiel

Essai : Mercedes Classe A 250 Sport 211 ch

Mercedes CLS Shooting Brake : la renaissance du break de chasse

Essai Mercedes CLS 350 Blue Efficiency : le défi du renouveau

Recherches associées :

  • clc 63 amg shooting brake
  • essai en video de la mercedes cls break amg
  • mercedes CLS63 shooting brake 2013

Mercedes : CLS 63 AMG Shooting Brake, officiel

Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake

Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake

Suite logique à la présentation du break de chasse CLS Shooting Brake, Mercedes officialise enfin la version 63 AMG. Il ne restait guère de secrets sur ses principales caractéristiques, hormis… le découvrir sous tous les angles.

Mercedes CLS 63 AMG Shooting BrakeMercedes n’aurait pas pu garder plus longtemps au placard le Shooting Brake CLS 63AMG, de toute façon. Ses principales données techniques étaient déjà connues, sans surprise identiques à la version classique du CLS 63 AMG. Rappelons que le break le plus attendu de l’année reçoit ici le même V8 5,5 litres biturbo de 525 ch et 700 Nm.

Les éléments manquants, les voici : ses angles, son profil, et le traitement visuel apporté par les éléments AMG. S’en faire une idée n’était pas bien difficile, il suffisait de greffer les habituels boucliers anguleux, sorties d’échappement proéminentes, rangées de Leds et jantes AMG au profil élancé du CLS Shooting Brake. Les passages de roues ont également été rendus un peu plus musculeux. Chez les déménageurs de choc, il faudra désormais compter un larron supplémentaire.

Ceci dit, l’embonpoint a encore grimpé. Les 1955 kg du CLS ainsi doté sont néanmoins expédiés de 0 à 100 km/h en 4,4 s, soit le même chrono que la version tricorps. La vitesse de pointe reste limitée à 250 km/h, cela suffira pour en remontrer à certaines GT plus turbulentes. Et là encore, un Pack performance AMG est disponible, faisant encore grimper la puissance à 557 ch, pour un couple maximal de 800 Nm. Outre le fait de gagner un petit dixième sur le 0 à 100 km/h, le CLS 63 AMG peut surtout se targuer d’un peu plus d’exclusivité en devenant le break le plus performant du moment.

Mercedes CLS 63 AMG Shooting BrakeParlant d’exclusivité, Mercedes dévoile au lancement une version Edition 1, ici illustrée. Proposée à chaque nouveau lancement, cette édition spéciale reçoit d’office le Pack Performance, ainsi qu’une finition intérieure enrichie, recevant sellerie, inserts spécifiques en carbone, ainsi que quelques éléments issus du catalogue Designo, dont l’horloge de bord IWC. Le département Performance Studio permet d’ajouter encore quelques garnitures spéciales ou quasi sur-mesure en terme de teintes et matériaux.

Concernant ses prestations dynamiques, n’attendons pas de grande différence du fait des quelques centimètres-carrés d’acier et de verre supplémentaires. La suspension pilotée AMG Ride Control est reconduite, toujours avec trois modes de gestion (Confort, Sport, Sport Plus), comme pour la direction électro-hydraulique rendue plus directe sur les AMG. Notons que la transmission AMG Speedshift inclut un launch control, si l’envie d’un départ-arrêté au péage vous prend soudainement.

Pour les premiers tours de roues, il faudra encore patienter cet automne. La première mondiale du CLS 63 AMG Shooting Brake est prévue pour le Mondial de Paris fin septembre, en même temps que la présentation au grand public de la gamme conventionnelle du break de chasse, déjà dévoilée au Festival of Speed de Goodwood.

Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake

Autour de Mercedes :

Mercedes CLS Shooting Brake : teaser vidéo du 63 AMG

Mercedes : CLS 63 AMG Shooting Brake, premières infos

Mercedes : le CLS 63 AMG Shooting Brake se montre en vidéo

Mercedes CLS Shooting Brake : la renaissance du break de chasse

Recherches associées :

  • cls amg break
  • cls63 amg shooting brake
  • mercedes break cls
  • mercrdez cls break
  • break mercedes cls
  • cls 63 amg breack
  • cls shooting
  • mercedes shooting break cls
  • shooting brake mercedes

Mercedes CLS Shooting Brake : teaser vidéo du 63 AMG

 

Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake, 2012

Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake, 2012

Partenaire comme tous les ans de la Fashion Week, Mercedes profite de l’édition de Berlin pour nous lancer une nouvelle aguiche du CLS 63 AMG Shooting Brake. Non encore dévoilé en détail, mais nous en connaissons déjà les grandes lignes.

Les choses s’accélèrent pour la version AMG du nouveau break de chasse Mercedes. Pour l’heure, Mercedes n’a encore rien communiqué d’autre que quelques brèves apparitions en vidéo, dont dans cette séquence réalisée en marge de la Fashion Week de Berlin, qui se tient du 4 au 7 juillet. La mise en scène est éloquente, il s’agit de libérer un tempérament particulièrement relevé pour la collection automne / hiver chez Mercedes…

En attendant la première apparition en chair et en os du CLS 63 AMG Shooting Brake prévue pour le Mondial de Paris fin septembre, il faut se contenter de ces quelques bribes. Néanmoins, on dispose d’ores et déjà d’une vision globale du modèle. Le site marchand de Mercedes en Allemagne a déjà publié quelques images ainsi que ses caractéristiques techniques.

Le break de chasse AMG recevra ainsi le V8 5,5 litres biturbo dans la même définition de 525 ch que le CLS 63 « classique », et offrira des performances identiques (à 1/10 près, soit un 0 à 100 km/h en 4,4 s avec famille et bagages). Pour le reste, on retrouvera les habituels éléments extérieurs propres aux modèles AMG. Boucliers, jantes, rampes de Leds spécifiques viendront habiller l’un des principaux événements de haute couture automobile de l’année.

Vidéo teaser Mercedes CLS 63 AMG Shooting Brake :

Autour de Mercedes :

Essai : Mercedes Classe A 250 Sport 211 ch

Mercedes : CLS 63 AMG Shooting Brake, premières infos

Mercedes : le CLS 63 AMG Shooting Brake se montre en vidéo

Mercedes CLS Shooting Brake : la renaissance du break de chasse

Recherches associées :

  • mercedes shooting break
  • cls 63 amg shooting brake
  • mercedes cls shooting brake amg
  • cls shooting brake mercedes
  • mercedes cls breack
  • mercedes cls shooting
  • mercedes cls shooting brake 63amg
  • MERCEDES BREAK C2012
  • shooting brake cls
  • sport Pour VW Golf 6 berline

Photos