Get Adobe Flash player

Adresse

136, boulevard Suchet
75016 PARIS

tel : 01 42 24 42 24

fax : 01 46 47 29 28

Horaires

du lundi au samedi
de 9h à 19h

fermé dimanche
et jours fériés

Cartes acceptées

CARPOLISH

POUR UNE GAMME D'OPÉRATIONS DE REMISE EN VALEUR DE VOTRE VOITURE,

LES COMPAGNONS DU LAVAGE

UTILISENT LES PRODUITS «CARPOLISH»,

Bentley

Mondial de l’Automobile Paris 2012 : la sélection en images

Dans un Mondial 2012 en demi-teinte du côté des nouveautés réellement exclusives, les grandes premières se sont à peu près comptées sur les doigts d’une main. Entre le concept McLaren P1 et la Jaguar F-Type, retour en images. Rien de bien nouveau chez Ferrari, chez qui on attendait pourtant la remplaçante de la Enzo, ou une version virilisée de la 458 Italia. Au lieu de cela, le...

Mondial de Paris 2012 : les principales têtes d’affiche

Le Mondial 2012, ce n’est plus qu’une question de jours. En attendant l’ouverture de notre rendez-vous parisien, quelques-unes des premières mondiales attendues sont dernièrement apparues. Tour d’horizon des principales nouveautés. Dès ce samedi 29 septembre, la biennale parisienne ouvrira ses portes au public. L’événement a beau ne pas être spécialement le terrain de jeu...

Bentley : Luc Donckerwolke prend la tête du design

Le renouveau des effectifs continue chez Bentley. Après le remplacement de Wolfgang Dürheimer par Wolfgang Schreiber à la tête du constructeur, c’est à présent la direction du design qui change, désormais confiée à Luc Donckerwolke.

Pour le designer Belge, la nomination chez Bentley est un pas de plus dans sa carrière entamée voilà 20 ans au sein du Groupe Volkswagen. En 1992, Luc Donckerwolke entre chez Audi, puis œuvre chez Skoda et Lamborghini où il pilote la refonte du style de la marque de Sant’ Agata en signant Murcielago et Gallardo. Il entre ensuite à la direction du design du groupe, où il seconde Walter de Silva depuis 2011.

Aujourd’hui, il prend la relève de Dirk van Braeckel. Il n’est pas encore question de bouleversement, mais plutôt de s’inscrire dans la continuité du style Bentley actuel et d’évoluer en douceur. Le futur SUV devant rester très proche du concept EXP 9F, les premiers coups de crayons réalisés sous la direction de Luc Donckerwolke se verront sur la prochaine famille Continental.

Autour de Bentley :

Bentley : nouvelle vidéo de la Continental GT Speed

Bentley : une future supercar annoncée au Mondial de Paris

Bentley : Continental GT Speed en détails

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Recherches associées :

  • design des voiture de luxe
  • luc donckerwolke lamborghini
  • remplacant de walter da silva chez vw

Bentley Continental : V8 biturbo pour la nouvelle Flying Spur

Bentley Continental Flying Spur V8, mule d'essai

Bentley Continental Flying Spur V8, mule d'essai

C’est presque chose faite, le renouvellement de la famille Bentley Continental sera bientôt complet. Après le coupé GT et le cabriolet GTC, la berline Flying Spur se prépare. Et l’arrivée du petit V8 biturbo par la même occasion.

Après les premiers clichés de la nouvelle Continental Flying Spur apparus sur la Toile en juillet dernier, une nouvelle série d’images de l’anglaise fait surface. Toujours lourdement camouflée, mais un indice est clair : les sorties d’échappement en doubles ovales, déjà vues sur coupés et cabriolets Continental dotés du V8 biturbo 4 litres d’origine Audi, indiquent clairement que même la berline Flying Spur se convertira au downsizing. En dessous du W12, qui revendique désormais 575 ch, ce petit bloc de 507 ch et 660 Nm assurera l’entrée de gamme, et l’argument « vert ». Désactivation d’un banc de cylindres à régime stabilisé, nouvelle boite ZF 8 rapports, récupération d’énergie au freinage… Comme sur les GT V8, seul le Start& Stop devrait être absent, pour d’évidentes raisons de noblesse de fonctionnement.

Côté esthétique en revanche, rien ne filtre. On peut toutefois s’attendre au même traitement que sur les GT et GTC, à savoir une calandre légèrement plus verticale et des contours de malle de coffre redessinés. La première apparition sans masque est prévue pour Paris, fin septembre, ou Los Angeles, en novembre.

Bentley Continental Flying Spur V8, mule d'essai Bentley Continental Flying Spur V8, mule d'essai Bentley Continental Flying Spur V8, mule d'essai

Images : Motorauthority

Autour de Bentley :

Bentley : nouvelle vidéo de la Continental GT Speed

Bentley : une future supercar annoncée au Mondial de Paris

Bentley : Continental GT Speed en détails

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Recherches associées :

  • bentley flying
  • bentley news
  • bentley s occasion
  • nouvelle bentley

Bentley : bientôt une suite au St Regis de New York

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Bentley pousse plus loin son partenariat avec le groupe hôtelier Starwood, lancé en avril dernier. En plus d’essais de la gamme proposés aux clients, des suites estampillés du B ailé s’apprêtent à ouvrir dans certains établissements du groupe.

Sont principalement concernées par ce partenariat les enseignes St Regis et Luxury Collection. Aujourd’hui, Bentley annonce l’ouverture proche de suites réalisées avec la participation du design Bentley, inspirées de l’univers du constructeur. Boiseries, cuirs et clins d’œil à la firme de Crewe seront légion.

La première des Bentley Suite (tout simplement) sera inaugurée au 15ème étage du St Regis de New York, sur la 5ème Avenue à Manhattan. En plus des 150 m² agencés en référence à l’univers Bentley, les clients pourront également profiter de la mise à disposition d’une Mulsanne pour leurs déplacements dans les environs de l’hôtel. Le prix de la nuitée débute à 11 000 $ (8700 €).

La pratique de l’association de marques tend à se généraliser. Notons que Starwood a déjà inauguré des suites thématiques auparavant : depuis 2011, le St Regis de New York propose deux suites dont l’aménagement a été réalisé avec Tiffany et Dior. Le maroquinier Bottega Veneta appose également sa signature à une suite du St Regis de Florence. Concernant l’automobile, ce n’est pas une première : Jaguar a signé l’an dernier une suite au Taj Suites Residence, 51 Buckingham Gate à Londres.

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Autour de Bentley :

Bentley : futur cabriolet Mulsanne, porte-drapeau annoncé

Bentley : Continental GT Speed en vidéo

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Essai : Bentley Continental GTC V8 507 ch

Bentley : bientôt une suite au St Regis de New York

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Bentley pousse plus loin son partenariat avec le groupe hôtelier Starwood, lancé en avril dernier. En plus d’essais de la gamme proposés aux clients, des suites estampillés du B ailé s’apprêtent à ouvrir dans certains établissements du groupe.

Sont principalement concernées par ce partenariat les enseignes St Regis et Luxury Collection. Aujourd’hui, Bentley annonce l’ouverture proche de suites réalisées avec la participation du design Bentley, inspirées de l’univers du constructeur. Boiseries, cuirs et clins d’œil à la firme de Crewe seront légion.

La première des Bentley Suite (tout simplement) sera inaugurée au 15ème étage du St Regis de New York, sur la 5ème Avenue à Manhattan. En plus des 150 m² agencés en référence à l’univers Bentley, les clients pourront également profiter de la mise à disposition d’une Mulsanne pour leurs déplacements dans les environs de l’hôtel. Le prix de la nuitée débute à 11 000 $ (8700 €).

La pratique de l’association de marques tend à se généraliser. Notons que Starwood a déjà inauguré des suites thématiques auparavant : depuis 2011, le St Regis de New York propose deux suites dont l’aménagement a été réalisé avec Tiffany et Dior. Le maroquinier Bottega Veneta appose également sa signature à une suite du St Regis de Florence. Concernant l’automobile, ce n’est pas une première : Jaguar a signé l’an dernier une suite au Taj Suites Residence, 51 Buckingham Gate à Londres.

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Autour de Bentley :

Bentley : futur cabriolet Mulsanne, porte-drapeau annoncé

Bentley : Continental GT Speed en vidéo

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Essai : Bentley Continental GTC V8 507 ch

Porsche : la plate-forme MSB étendue à Audi et Bentley

Porsche Panamera (2009)

Porsche Panamera (2009)

Suite à la prise de contrôle de Porsche par le groupe Volkswagen en juillet dernier, les synergies s’ouvrent. À commencer par le partage annoncé de la future plate-forme modulable MSB avec Bentley et Audi.

MSB, cela signifie Modularer Standardantrieb-Baukasten, ou plate-forme modulable standardisée, pour simplifier. Derrière l’acronyme se trouve la future base technique développée par Porsche à partir de celle de l’actuelle Panamera. Cette évolution de la plate-forme de la grande berline, attendue pour le remplacement de cette dernière d’ici 2015, sera l’une des premières grosses opérations de rationalisation industrielle découlant de l’arrivée de Porsche dans le giron Volkswagen. En d’autres termes, Audi et Bentley en bénéficieront directement. Récemment, nous évoquions justement l’hypothèse d’une Audi A8 qui deviendrait propulsion par ce biais.

Mais le principal bénéficiaire serait Bentley : en effet, tous les futurs modèles de la famille Continental auraient droit à une adaptation de la plate-forme MSB, nettement plus légère (alliages d’acier et aluminium) que la base actuelle découlant de l’antique… Volkswagen Phaeton. Concernant la Panamera, on parle déjà d’un poids en baisse d’environ 90 kg. Donc, d’une marge de progression conséquente pour les Continental. Par ailleurs, la répartition des masses devrait y gagner, l’implantation du moteur étant plus en retrait de l’essieu avant sur la Panamera que sur l’anglaise. On pourra donc prévoir un surcroit de dynamisme, mais aussi… plus de place dans le berceau moteur pour les futurs V12 du groupe, censés être développés chez Bentley.

Rappelons que la nouvelle organisation du groupe Volkswagen, avec répartition des tâches en fonction des spécialités de chacun (ou standardisation du haut de gamme pour les détracteurs), a commencé depuis quelques temps : le V8 biturbo de la Continental GT, par exemple, est déjà partagé avec S6, S7 et S8. Le retrouver sous le capot d’une Panamera ou d’un Cayenne n’est pas inenvisageable.

Autour de Porsche :

Porsche 911 GT3 (991) : plus de doute pour une boite PDK

Porsche 911 : Carrera 4 et 4S 991 attendues au Mondial

Porsche 911 : le kit X51 disponible sur Carrera S 991

Porsche : nouveau Cayman attendu à Los Angeles?

Recherches associées :

  • groupe audi
  • msb de porsche
  • nouvelle audi v12
  • volwagen porsche

Bentley : futur cabriolet Mulsanne, porte-drapeau annoncé

Bentley Mulsanne cabriolet, rendu virtuel

Bentley Mulsanne cabriolet, rendu virtuel

Il s’agira d’un summum, a promis l’ancien président de Bentley Wolfgang Dürheimer à propos du cabriolet Mulsanne annoncé à Pebble Beach. Sa production n’a même pas encore été confirmée, mais les piliers sont posés.

À la manière du colossal cabriolet Azure, la gigantesque découvrable introduite par l’étude Vision Concept devrait porter encore plus haut le raffinement et l’exclusivité de la Mulsanne. C’est ce que Wolfgang Dürheimer a laissé entendre avant de quitter ses fonctions de patron de Bentley et de rejoindre la tête de la Recherche & Développement Audi. Pour l’instant, seuls quelques clients potentiels ont pu juger du concept discrètement présenté au Concours d’élégance de Pebble Beach début août. Mais alors que le feu vert ne devrait pas être donné avant quelques mois (et son lancement pas prévu avant 2014), on en apprend un peu plus de source interne. Presque un aveu de sa confirmation, peut-être…

Tout d’abord, sans surprise, on sait que cette future interprétation de l’Azure (on ignore encore son nom définitif) reposera bien sur la plate-forme de la Mulsanne, mais dont l’empattement perdrait 15 cm. Toujours suffisant pour offrir un espace habitable conséquent, même si légèrement inférieur à cette dernière.  En revanche, la présentation intérieure aurait droit à un nouveau design, spécifique au cabriolet. Et si sa face avant sera largement inspirée de la Mulsanne, le reste de l’auto sera bien entièrement nouveau. Toujours dans le plus pur esprit traditionnel Bentley, mais pas question d’attendre une simple Mulsanne découpée à la disqueuse… La poupe et le profil seraient a priori inspirés des Bentley Type R des années 50.

En revanche, l’ancestral V8 6 ¾ est condamné à terme. Il sera bien proposé dans un premier temps, aux côté d’un tout nouveau V12 downsizé (rien à voir avec l’actuel W12), mais laissera ce dernier seul au catalogue par la suite. Enfin, côté tarif, cette (unique) rivale désignée de la Rolls Royce Phantom Drophead sera facturée aux alentours des 275 000 £, soit presque 350 000 €.

Autour de Bentley :

Bentley : une Continental Supersports Flying Star à venir

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Bentley : le SUV EXP 9F verra le jour

Essai : Bentley Continental GTC V8 507 ch

Recherches associées :

  • future bentley decapotable
  • topic:azure
  • derniere bentley cabriolet

Bentley envisage une division consacrée aux véhicules blindés

Bentley Mulsanne Mulliner Driving Specification (2012)

Bentley Mulsanne Mulliner Driving Specification (2012)

Chez Bentley, on songe sérieusement à emboiter le pas à la plupart des autres constructeurs, avec un service dédié au blindage et aux systèmes de sécurité. Sur les marchés émergents, la demande est en forte croissance.

Mercedes a sa division Guard, BMW Security et Jaguar propose une version Sentinel de la XJ : tous ou presque proposent un département spécialisé dans le blindage et la protection, à divers niveaux (contre les armes de poings, jusqu’aux gaz, grenades et fusils d’assaut).

Serait-ce une coïncidence, Bentley a attendu le salon de Moscou pour évoquer la mise en place à venir d’une division consacrée à l’équipement des véhicules évoluant en zones sensibles. En d’autres termes, transformer Mulsanne et Continental en forteresses roulantes. La Russie, comme les pays d’Amérique latine et dans une moindre mesure le Moyen-Orient, manifeste un fort intérêt pour ce genre d’équipement. Plaques d’acier renforcé, vitrages multi-épaisseurs, réserves d’oxygène… Magnats, chefs d’entreprises (de toutes sortes), ou hommes politiques locaux disposeront ainsi d’un choix de plus pour envisager leurs trajets quotidiens plus sereinement.

Le service serait mis sur pieds par le biais du groupe Volkswagen, sans doute avec l’appui des spécialistes du genre de chez Audi.

Autour de Bentley :

Bentley : Continental GT Speed en détails

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Bentley : Continental Flying Spur restylée en approche

Bentley : le SUV EXP 9F verra le jour

Recherches associées :

  • continental gt break
  • bentley blindees
  • blindage

Audi A8 : convertie à la propulsion pour 2016

Audi S8 V8 TFSI

Audi S8 V8 TFSI

Chez les grandes berlines du trio allemand, l’Audi A8 affiche un point de divergence face aux BMW Série 7 et Mercedes Classe S. On l’oublierait presque, mais elle est la seule à reposer sur une plate-forme de traction. Du changement est possible pour la prochaine génération.

Même si la plupart des ventes de l’actuelle Audi A8 sont conclues avec la transmission intégrale Quattro, sa plate-forme, comme celle de ses devancières, est avant tout conçue  comme traction. Cela n’a jamais vraiment porté atteinte à l’image de la grande A8 sur le segment, seule la modeste entrée de gamme 3.0 TDI 204 ch étant disponible en simple traction, loin d’être la plus répandue. Même si il est acquis que la propulsion reste l’architecture noble, plus légitime, sur les segments huppés.

En terme de qualités dynamiques en tout cas, l’A8 s’en tire largement face aux Série 7 et Classe S. En revanche, on apprend aujourd’hui que la prochaine génération, prévue à partir de 2016, pourrait connaître une petite révolution : dans une optique de rationalisation et de réduction des coûts, la future A8 (quatrième du nom) reposera certainement sur la nouvelle plate-forme modulaire MSB du groupe Volkswagen, destinée à être partagée par les Bentley Continental et Porsche Panamera. Et donc, se convertirai à la propulsion.

En plus de qualités dynamiques a priori accrues, l’opération permettrait surtout à la prochaine A8 de participer aux synergies du groupe en matière de groupes motopropulseurs. Synergies déjà entamées, puisque la S8 partage son V8 TFSI avec la Bentley Continental… Judicieux stratégiquement parlant, mais en terme d’exclusivité et d’identité, c’est un autre débat. Certains crieront à la standardisation, comme souvent.

Autour d’ Audi :

Audi : 20 000 R8 produites

Audi A8 Hybrid : la facture

Francfort 2011 : Audi S8 V8 TFSI

Essai Audi A8 4.2 FSI : Anneaux à maturité

Recherches associées :

  • audi a8
  • audi s8 tuning 2012
  • audi 7
  • audi a8 hybride
  • audi a8 propulsion
  • audi s8 2012 test
  • audi s8 fsi année 2012
  • audi serie 7 v8
  • bmw serie 7 vs audi a8

Photos