Get Adobe Flash player

Adresse

136, boulevard Suchet
75016 PARIS

tel : 01 42 24 42 24

fax : 01 46 47 29 28

Horaires

du lundi au samedi
de 9h à 19h

fermé dimanche
et jours fériés

Cartes acceptées

CARPOLISH

POUR UNE GAMME D'OPÉRATIONS DE REMISE EN VALEUR DE VOTRE VOITURE,

LES COMPAGNONS DU LAVAGE

UTILISENT LES PRODUITS «CARPOLISH»,

cabriolet

Aston Martin : premières images de la Vanquish Roadster (2013)

Aston Martin Vanquish Roadster (2013), mule d'essai L’actualité Aston Martin est surtout accaparée par la nouvelle Vanquish. On l’oublie peut-être, mais la remplaçante de la DBS aura elle aussi droit à sa version Roadster. Apparemment, elle arriverait d’ici peu… Ici surprise en pleine séance de mise au point, la Vanquish Roadster devrait emboiter le pas à sa sœur couverte...

Mercedes : un cabriolet Classe S / CL pour 2014

Futur cabriolet Mercedes CL / Classe S, mule d'essai Le remplacement de la Mercedes Classe S approche, et une rumeur se précise. Visiblement, l’idée d’une variante cabriolet du porte-drapeau de l’Étoile est bel est bien sur les rails. Ou plutôt, parlons d’un cabriolet CL, ce dernier étant déjà la version coupé de la grande Classe S. Sans s’arrêter à des questions de...

Audi : RS5 Cabriolet dévoilée

Audi RS5 Cabriolet

Audi RS5 Cabriolet

Comme promis, Audi nous servira au Mondial une RS5 Cabriolet. La RS4 découvrable aura donc bien une descendance. Et point de downsizing au programme, le V8 FSI de 450 ch est bien reconduit.

Ans après l’arrivée du coupé RS5, le label Renn Sport s’applique désormais au cabriolet A5. Et comme sur sa sœur couverte, on joue dans un autre registre que celui du bourgeois cabriolet que nous connaissions. Peu avant son lancement, l’hypothèse de l’abandon du V8 atmosphérique de 4,2 litres avait été avancée par certains. Audi aurait en effet peu saisir l’occasion, comme avec la S5, pour introduire une nouvelle mécanique plus efficiente. Le nouveau 4 litres biturbo, en l’occurrence. Mais non, le bon vieux bloc FSI de 450 ch, en voie de disparition certes, est toujours présent. Désormais, la RS5 sera l’une des rares à proposer un V8 traditionnel à découvert, à ce niveau tarifaire (88 500 € annoncés en Allemagne).

Par rapport au coupé, la base technique ne change pas. Toujours 450 ch (à 8250 trs/mn) et un couple maximal de 430 Nm (à 4000 trs/mn), transmis au sol via la boite S-Tronic 7 rapports à double embrayage et la transmission intégrale Quattro. Celle-ci concserve la même configuration, à savoir une répartition du couple favorisant le train arrière (40/60 en temps normal), pouvant passer de 70 % à l’avant à 85 % sur le train arrière selon la sollicitation et les conditions de motricité. Évidemment, les liaisons au sol sont également reprises en grande partie au coupé RS5, et le différentiel arrière autobloquant est toujours proposé en option… Le cabriolet devrait donc offrir un dynamisme similaire, du moins en conduite courante. En usage plus extrême, la perte du toit se traduira comme d’habitude par une rigidité amoindrie et quelques kilos supplémentaires.

Le chronomètre reste au beau fixe, avec 4,9 s sur le 0 à 100 km/h, contre 4,5 s pour le coupé, et toujours une vitesse de pointe limitée à 250 km/h. Relever celle-ci à 280 km/h est toujours possible via le catalogue d’options. Enfin, concernant la robe, la recette était prévisible : on retrouve les ailes légèrement élargies du coupé RS5, le bouclier avant largement ajouré, les double sorties ovales et les jantes spécifiques de 19 pouces montées d’office (chaussées en 265/35, 20 pouces et 275/30 en option).

Rendez-vous à la Porte de Versailles dès le 27 septembre pour sa première apparition publique, et dans les semaines à venir pour ses premiers tours de roues.

Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet Audi RS5 Cabriolet

Autour d’ Audi :

Audi RS5 Cabriolet : le compte à rebours !

Essai Audi RS5 V8 FSI : arts et métiers…

Audi A8 : convertie à la propulsion pour 2016

Audi : le coupé Sport Quattro pour 2015

Recherches associées :

  • audi a6 sport cabriolet
  • audi rs4 cabriolet 2012
  • RS4 CABRIOLET 2012
  • audi coupee sport
  • audi rs5 2012 CABRIOLET
  • audi rs5 concept
  • rs4 cab
  • rs4 cabriolet
  • rs5 cabriolet esai video turbo fr

Audi RS5 Cabriolet : le compte à rebours !

Audi RS5 Cabriolet (2012), compte à rebours

C’était prévu, Audi réservait bien une version RS au cabriolet A5. La RS5 à l’air libre,   ans après le coupé, fera son apparition ce jeudi 6 septembre.

La famille A5 sera donc au complet… et suivra les pas de l’ancienne génération de RS4, dont une éphémère variante cabriolet avait vu le jour : un survolté cabriolet RS5 fera ses premières armes dès fin septembre, au Mondial de Paris. D’ici là, son officialisation est toute proche. Dès ce jeudi 6, à 14h, Audi nous donne rendez-vous en ligne pour sa présentation officielle.

Il s’agit donc de la première trace concrète de l’arrivée d’une RS5 découvrable. Jusqu’à présent, tout juste avons-nous eu droit à quelques clichés volés de prototypes. Concernant la partie mécanique, peu de surprises sont à prévoir. L’ablation du toit est désormais mieux maitrisée en terme de rigidité, avec force renforts et matériaux allégés (on l’espère), et le comportement devrait peu souffrir de l’opération en conditions de conduite classiques. En revanche, le chronomètre pâtira fatalement de la prise de poids, estimée à environ deux quintaux si on se fie au ratio entre le coupé et le cabriolet A5 conventionnel. Pour mémoire, le coupé RS5 revendique tout de même un excellent 0 à 100 km/h en 4,5 s, soit une marge confortable, même pour l’embonpoint du cabriolet.

Le V8 de la RS5 (450 ch), l’archi connu 4,2 litres, a acquis son bâton de maréchal depuis quelques temps. On retrouvera sans doute ce moteur, pas spécialement un monstre de tempérament rappelons-le, mais efficace en diable et d’une fiabilité relativement éprouvée. De la précédente S5 et la R8, en passant par les précédentes S6, on ne compte plus ses applications et variantes. Il s’agira d’ailleurs sans doute de l’une de ses dernières apparitions, sauf si… Audi nous réserve une surprise : par exemple, profiter de l’occasion pour porter plus loin le renouvellement des moteurs S et RS, et y greffer le nouveau V8 downsizé 4.0 TFSI (comme lors de l’arrivée du cabriolet S5 avec le V6 TFSI, sonnant le glas du V8 sur le coupé)… Verdict à venir le 6 septembre, en suivant le lien ci-après consacré à la présentation du cabriolet Audi RS5…

Autour d’ Audi :

Audi R8 : restylage, double embrayage et V10 Plus

Essai Audi RS5 V8 FSI : arts et métiers…

Audi RS5 Cabriolet : et en Europe ?

Audi A5 : un conte en vidéo

Recherches associées :

  • audi cabriolet occasion
  • audi rs 5 occasion
  • essai audi s5 3 0 tfsi
  • audi rs5 cabrio rs
  • audi rs5 cabriolet compte a rebours
  • fiabilite moteur audi rs5
  • sa cabriolet

Audi RS5 Cabriolet : le compte à rebours !

Audi RS5 Cabriolet (2012), compte à rebours

C’était prévu, Audi réservait bien une version RS au cabriolet A5. La RS5 à l’air libre,   ans après le coupé, fera son apparition ce jeudi 6 septembre.

La famille A5 sera donc au complet… et suivra les pas de l’ancienne génération de RS4, dont une éphémère variante cabriolet avait vu le jour : un survolté cabriolet RS5 fera ses premières armes dès fin septembre, au Mondial de Paris. D’ici là, son officialisation est toute proche. Dès ce jeudi 6, à 14h, Audi nous donne rendez-vous en ligne pour sa présentation officielle.

Il s’agit donc de la première trace concrète de l’arrivée d’une RS5 découvrable. Jusqu’à présent, tout juste avons-nous eu droit à quelques clichés volés de prototypes. Concernant la partie mécanique, peu de surprises sont à prévoir. L’ablation du toit est désormais mieux maitrisée en terme de rigidité, avec force renforts et matériaux allégés (on l’espère), et le comportement devrait peu souffrir de l’opération en conditions de conduite classiques. En revanche, le chronomètre pâtira fatalement de la prise de poids, estimée à environ deux quintaux si on se fie au ratio entre le coupé et le cabriolet A5 conventionnel. Pour mémoire, le coupé RS5 revendique tout de même un excellent 0 à 100 km/h en 4,5 s, soit une marge confortable, même pour l’embonpoint du cabriolet.

Le V8 de la RS5 (450 ch), l’archi connu 4,2 litres, a acquis son bâton de maréchal depuis quelques temps. On retrouvera sans doute ce moteur, pas spécialement un monstre de tempérament rappelons-le, mais efficace en diable et d’une fiabilité relativement éprouvée. De la précédente S5 et la R8, en passant par les précédentes S6, on ne compte plus ses applications et variantes. Il s’agira d’ailleurs sans doute de l’une de ses dernières apparitions, sauf si… Audi nous réserve une surprise : par exemple, profiter de l’occasion pour porter plus loin le renouvellement des moteurs S et RS, et y greffer le nouveau V8 downsizé 4.0 TFSI (comme lors de l’arrivée du cabriolet S5 avec le V6 TFSI, sonnant le glas du V8 sur le coupé)… Verdict à venir le 6 septembre, en suivant le lien ci-après consacré à la présentation du cabriolet Audi RS5…

Autour d’ Audi :

Audi R8 : restylage, double embrayage et V10 Plus

Essai Audi RS5 V8 FSI : arts et métiers…

Audi RS5 Cabriolet : et en Europe ?

Audi A5 : un conte en vidéo

Bentley : futur cabriolet Mulsanne, porte-drapeau annoncé

Bentley Mulsanne cabriolet, rendu virtuel

Bentley Mulsanne cabriolet, rendu virtuel

Il s’agira d’un summum, a promis l’ancien président de Bentley Wolfgang Dürheimer à propos du cabriolet Mulsanne annoncé à Pebble Beach. Sa production n’a même pas encore été confirmée, mais les piliers sont posés.

À la manière du colossal cabriolet Azure, la gigantesque découvrable introduite par l’étude Vision Concept devrait porter encore plus haut le raffinement et l’exclusivité de la Mulsanne. C’est ce que Wolfgang Dürheimer a laissé entendre avant de quitter ses fonctions de patron de Bentley et de rejoindre la tête de la Recherche & Développement Audi. Pour l’instant, seuls quelques clients potentiels ont pu juger du concept discrètement présenté au Concours d’élégance de Pebble Beach début août. Mais alors que le feu vert ne devrait pas être donné avant quelques mois (et son lancement pas prévu avant 2014), on en apprend un peu plus de source interne. Presque un aveu de sa confirmation, peut-être…

Tout d’abord, sans surprise, on sait que cette future interprétation de l’Azure (on ignore encore son nom définitif) reposera bien sur la plate-forme de la Mulsanne, mais dont l’empattement perdrait 15 cm. Toujours suffisant pour offrir un espace habitable conséquent, même si légèrement inférieur à cette dernière.  En revanche, la présentation intérieure aurait droit à un nouveau design, spécifique au cabriolet. Et si sa face avant sera largement inspirée de la Mulsanne, le reste de l’auto sera bien entièrement nouveau. Toujours dans le plus pur esprit traditionnel Bentley, mais pas question d’attendre une simple Mulsanne découpée à la disqueuse… La poupe et le profil seraient a priori inspirés des Bentley Type R des années 50.

En revanche, l’ancestral V8 6 ¾ est condamné à terme. Il sera bien proposé dans un premier temps, aux côté d’un tout nouveau V12 downsizé (rien à voir avec l’actuel W12), mais laissera ce dernier seul au catalogue par la suite. Enfin, côté tarif, cette (unique) rivale désignée de la Rolls Royce Phantom Drophead sera facturée aux alentours des 275 000 £, soit presque 350 000 €.

Autour de Bentley :

Bentley : une Continental Supersports Flying Star à venir

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Bentley : le SUV EXP 9F verra le jour

Essai : Bentley Continental GTC V8 507 ch

Recherches associées :

  • future bentley decapotable
  • topic:azure
  • derniere bentley cabriolet

Maserati GranCabrio : un peu plus de muscle pour la rentrée

Maserati Grancabrio Sport

Maserati Grancabrio Sport

L’été 2012 aura été l’occasion pour Maserati d’une légère mise à jour du V8 4,7 litres. En plus de la Quattroporte évoquée la semaine passée, la Grancabrio s’offre elle aussi une poignée de chevaux supplémentaires.

Ce bloc 4,7 litres officiant sur toute la gamme, autant appliquer aussi au cabriolet l’optimisation dont ont bénéficié Quattroporte et Granturismo plus tôt cette année. Au programme, le vénérable V8 (plus tout jeune, dont la conception remonte… à la Ferrari 360 Modena) fait un pas vers l’efficience : haut moteur revu, avec friction réduite au niveau des arbres à cames et poussoirs, et cartographie reprogrammée, dans l’optique d’abaisser légèrement consommations et émissions (moyenne en baisse de 15,2 à 14,5 l/100 km sur la GranCabrio Sport).

La version de base gagne donc 10 ch et 20 Nm, soit 450 ch et 510 Nm de couple maxi, toujours aux mêmes régimes (7000 et 4750 trs/mn). De son côté, la GranCabrio Sport se calque sur la Granturismo Sport, désormais forte de 460 ch pour un couple maximal de 520 Nm. Peu d’évolution là encore côté chrono, avec 2 dixièmes gagnés dans les deux cas sur le 0 à 100 km/h ( respectivement 5,2 et 5 s). La vitesse de pointe progresse seulement sur la GranCabrio simple, de 2 km/h très symboliques (285 km/h pour chacune).

Les tarifs restent inchangés, toujours fixés à 134 868 et 140 848 €. Et juste pour les vocalises du V8, un retour sur l’essai vidéo s’impose…

Maserati GranCabrio Sport, l’essai vidéo :

Autour de Maserati :

Art de vivre : un écrin pour Maserati 3200 GT

Essai Maserati Granturismo MC Stradale : l’Orfeo

Maserati : un coupé Gran Sport pour 2015 ?

Maserati Granturismo Sport : après Genève, la vidéo…

Recherches associées :

  • future maserati granturismo
  • modena

Rolls Royce : deux variantes de la Ghost au programme

Rolls Royce Ghost coupé, rendu virtuel

Rolls Royce Ghost coupé, rendu virtuel

Torsten Müller-Ötvös, P-DG de Rolls Royce, a confirmé ce que l’on savait déjà suite aux mules d’essai dernièrement surprises. Il y aura bien une, voire éventuellement deux variantes de la Ghost, afin de compléter la gamme.

À la manière de la Phantom, mais ce n’est plus une surprise, la Rolls Royce Ghost s’apprête à se décliner en d’autres variantes de carrosserie. En revanche, pas question en dépit de cette extension de la gamme vers le bas (tout est relatif) de chercher à tout prix l’explosion commerciale.

La qualité et l’image ne seront pas sacrifiées au profit des volumes de vente, même si Torsten Muller-otvos envisage s’approcher des 4000 véhicules vendus pour cette année, contre 3538 unités en 2011 (31 % de hausse par rapport à l’exercice précédent). Objectif réaliste si on tient compte de la progression constante de la demande pour la Ghost, appuyée par le marché chinois (en dépit d’un ralentissement de la croissance) et la santé retrouvée du haut de gamme sur le marché américain.

Une voire, deux… Après le coupé, un cabriolet serait donc très probablement au rendez-vous. Dans un premier temps, il faudra attendre le salon de Genève 2013 pour découvrir la première Ghost deux portes, sans doute sous forme d’un concept ou d’une présérie. Donné pour un peu plus de 600 ch d’après les premières fuites (contre 570 ch pour le V12 de son homologue berline), le coupé Ghost (dont le nom reste à définir) serait la plus performante des Rolls Royce jamais produites. Empattement raccourci, châssis rendu (un peu) plus affûté… La Flying Lady viendrait ainsi chasser sur les terres Bentley, face à une Continental GT en grande forme commerciale.

Autour de Rolls Royce :

Rolls Royce : nouveaux clichés du futur coupé Ghost

Rolls Royce Ghost : le coupé en développement

Rolls Royce Ghost : le service Bespoke voit… orange

Pékin 2012 : Rolls Royce Ghost Six Senses Concept

Recherches associées :

  • roll royce prix $
  • rolls royce ghost image
  • video rolls royce phantom

Porsche : 911 Carrera 4 et 4S en vidéo

Porsche 911 Carrera 4S 991

Porsche 911 Carrera 4S 991

Porsche dévoilait un peu plus tôt les variantes Carrera 4 et 4S de la 911 type 991. Après les premiers détails techniques, en voici la vidéo, aux mains du pilote maison Patrick Long.

Les 911 a transmission intégrale ont toujours jouit d’une image particulière. Moins authentiques que les Carrera traditionnelles, préférant l’efficacité, scotchées au sol. L’équilibre si particulier de la 911 s’en trouve forcément atténué en usage sportif, mais pour le quotidien, c’est le compromis entre sécurité et dynamisme qui prime.

Exploiter l’actuelle 991 étant devenu particulièrement accessible et facile, on se demande fatalement ou se situeront les limites des nouvelles 4 et 4S pour le commun des pilotes. Au-delà des leurs sans doute, et des nôtres, restons humbles. Une Carrera 4 menée grand train sous la pluie ou sur revêtement précaire, voilà ce qu’il conviendra de mesurer pour l’hiver. Et quel en sera le bénéfice réel par rapport à une Carrera propulsion déjà redoutable.

Rappel des faits : attendue pour sa première apparition au Mondial fin septembre, les 911 Carrera 4 et 4S (350 et 400 ch) seront d’emblée disponibles en coupé et cabriolet. La transmission intégrale PTM, ici présente dans sa dernière évolution, implique un surpoids cantonné à 50 kg. Comment le dynamisme sera impacté, voilà la dernière inconnue…

Porsche 911 Carrera 4 et 4S en vidéo :

Autour de Porsche :

Porsche 911 : Carrera 4 et 4S 991 attendues au Mondial

Porsche : 918 Spyder aux couleurs Martini Racing

Porsche : future 911 Targa (991), nouveaux clichés

Essai Porsche 911 Carrera 3.4 PDK ( 991 ) : talentueux minimum

Recherches associées :

  • carrera 4 2012
  • nouvel porsche 991 carrera 4s
  • porsche 911 (Type 991) Carrera 4 et 4S
  • porsche 911 carrera 4s integrale
  • porsche 911 carrera 4 video
  • video carrera 4s
  • porsche 911 carrera 4s 2012
  • Porsche 911 Carrera 4 et 4S (type991)
  • porsche 911 991 carrera 4 s
  • pilote porsche

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Bentley Mulsanne Vision Concept (2012)

Bentley Mulsanne Vision Concept (2012)

Jusqu’à présent, rien d’officiel chez Bentley ne permettait d’envisager de futures variantes de la Mulsanne. L’arrivée d’un cabriolet, remplaçant de l’Azure disparu en 2009, était pourtant prévisible. Un concept vient d’être annoncé, attendu à très court terme.

La nouvelle est venue en marge de Pebble Beach. Bentley, venu sans grande nouveauté au Concours d’élégance californien, a tout de même profité de l’événement pour annoncer l’arrivée proche d’un cabriolet basé sur le porte-drapeau Mulsanne, dans la lignée des grandes découvrables. Lignée laissée vacante depuis la disparition de l’Arnage et de son pendant cabriolet Azure en 2009, laissant le rôle d’unique cabriolet de la gamme à la relativement modeste Continental GTC.

Lors d’une présentation privée réservée à quelques invités triés sur le volet, Bentley a présenté un concept baptisé Mulsanne Vision Concept, très proche de la version finale, accompagné de quelques croquis officiels. On y distingue un colossal cabriolet reprenant les traits de la grande limousine, évidemment privé de deux portes, et dont le profil a été légèrement dynamisé. Notons entre autres l’inclinaison prononcée du pare-brise. Ici, le coup de crayon renvoie directement aux racines des grands cabriolets Bentley, notamment avec la poupe ostensiblement inspirée des cabriolets Park Ward S1 des années 50.

Pour Bentley, il s’agira ainsi de compléter le catalogue de la Mulsanne en investissant la niche des grands cabriolets de la trempe de la Rolls Royce Pahntom Drophead… à peu près seule sur son créneau, d’ailleurs.

L’étape suivante, ce sera un coupé héritier du monumental et très exclusif Brooklands. Sans échéance précise, mais la période de gestation est généralement longue à ce niveau. Trois ans après la présentation de la Mulsanne, les premières traces d’un cabriolet pointent à peine leurs contours. Ceci dit, l’arrivée du Vision Concept en public pourrait bien intervenir lors du Mondial parisien. Quant à la version définitive, il faudra attendre début 2013 au plus tôt.

D’ici là, la fiche technique devrait se dévoiler. Rien n’est encore avéré, mais le fameux V8 6 ¾ de la Mulsanne devrait y officier. Dans un premier temps du moins : dernièrement, le P-DG Wolfgang Dürheimer a laissé entendre que ce bloc légendaire était condamné à terme, et pourrait être remplacé par une mécanique d’origine Audi, comme sur la Continental (qui a récemment adopté le V8 4 litres biturbo des S6 / S7 / S8 pour mémoire). Cette mécanique ancestrale (culbuteurs, point de downsizing…), forte de 512 ch et 1020 Nm de couple, emblématique du B ailé, pourrait donc disparaitre dans la course à l’efficience. Et avec, un pan de l’image de la marque.

Bentley Mulsanne Vision Concept (2012) Bentley Mulsanne Vision Concept (2012) Bentley Mulsanne Vision Concept (2012) Bentley Mulsanne Vision Concept (2012)

Autour de Bentley :

Essai : Bentley Continental GTC V8 507 ch

Bentley : ventes toujours en hausse au 1er semestre 2012

Pékin 2012 : Bentley Mulsanne Royal Diamond Jubilee

Bentley Mulsanne : infotainment signé Apple

Recherches associées :

  • bentley catalogue
  • croquis bentley
  • bentley vision concept
  • nouveau cabriolet bentley
  • rolls nouveaute 2013

Photos