Get Adobe Flash player

Adresse

136, boulevard Suchet
75016 PARIS

tel : 01 42 24 42 24

fax : 01 46 47 29 28

Horaires

du lundi au samedi
de 9h à 19h

fermé dimanche
et jours fériés

Cartes acceptées

CARPOLISH

POUR UNE GAMME D'OPÉRATIONS DE REMISE EN VALEUR DE VOTRE VOITURE,

LES COMPAGNONS DU LAVAGE

UTILISENT LES PRODUITS «CARPOLISH»,

Lifestyle

Bentley : bientôt une suite au St Regis de New York

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Bentley pousse plus loin son partenariat avec le groupe hôtelier Starwood, lancé en avril dernier. En plus d’essais de la gamme proposés aux clients, des suites estampillés du B ailé s’apprêtent à ouvrir dans certains établissements du groupe.

Sont principalement concernées par ce partenariat les enseignes St Regis et Luxury Collection. Aujourd’hui, Bentley annonce l’ouverture proche de suites réalisées avec la participation du design Bentley, inspirées de l’univers du constructeur. Boiseries, cuirs et clins d’œil à la firme de Crewe seront légion.

La première des Bentley Suite (tout simplement) sera inaugurée au 15ème étage du St Regis de New York, sur la 5ème Avenue à Manhattan. En plus des 150 m² agencés en référence à l’univers Bentley, les clients pourront également profiter de la mise à disposition d’une Mulsanne pour leurs déplacements dans les environs de l’hôtel. Le prix de la nuitée débute à 11 000 $ (8700 €).

La pratique de l’association de marques tend à se généraliser. Notons que Starwood a déjà inauguré des suites thématiques auparavant : depuis 2011, le St Regis de New York propose deux suites dont l’aménagement a été réalisé avec Tiffany et Dior. Le maroquinier Bottega Veneta appose également sa signature à une suite du St Regis de Florence. Concernant l’automobile, ce n’est pas une première : Jaguar a signé l’an dernier une suite au Taj Suites Residence, 51 Buckingham Gate à Londres.

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Autour de Bentley :

Bentley : futur cabriolet Mulsanne, porte-drapeau annoncé

Bentley : Continental GT Speed en vidéo

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Essai : Bentley Continental GTC V8 507 ch

Bentley : bientôt une suite au St Regis de New York

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Bentley pousse plus loin son partenariat avec le groupe hôtelier Starwood, lancé en avril dernier. En plus d’essais de la gamme proposés aux clients, des suites estampillés du B ailé s’apprêtent à ouvrir dans certains établissements du groupe.

Sont principalement concernées par ce partenariat les enseignes St Regis et Luxury Collection. Aujourd’hui, Bentley annonce l’ouverture proche de suites réalisées avec la participation du design Bentley, inspirées de l’univers du constructeur. Boiseries, cuirs et clins d’œil à la firme de Crewe seront légion.

La première des Bentley Suite (tout simplement) sera inaugurée au 15ème étage du St Regis de New York, sur la 5ème Avenue à Manhattan. En plus des 150 m² agencés en référence à l’univers Bentley, les clients pourront également profiter de la mise à disposition d’une Mulsanne pour leurs déplacements dans les environs de l’hôtel. Le prix de la nuitée débute à 11 000 $ (8700 €).

La pratique de l’association de marques tend à se généraliser. Notons que Starwood a déjà inauguré des suites thématiques auparavant : depuis 2011, le St Regis de New York propose deux suites dont l’aménagement a été réalisé avec Tiffany et Dior. Le maroquinier Bottega Veneta appose également sa signature à une suite du St Regis de Florence. Concernant l’automobile, ce n’est pas une première : Jaguar a signé l’an dernier une suite au Taj Suites Residence, 51 Buckingham Gate à Londres.

Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York Bentley Suite, hôtel St Regis de New York

Autour de Bentley :

Bentley : futur cabriolet Mulsanne, porte-drapeau annoncé

Bentley : Continental GT Speed en vidéo

Bentley : Mulsanne Vision Concept, héritier de l’Azure

Essai : Bentley Continental GTC V8 507 ch

Porsche Design : coffret collector Heritage P6500 pour les 40 ans

Porsche Design, coffret Heritage P6500

Porsche Design, coffret Heritage P6500

Porsche Design fête ses 40 ans avec un coffret horloger baptisé Heritage P6500. Les trois garde-temps rendent hommage aux principales créations de la maison créée en 1972 par Ferdinand Alexander Porsche.

Cette année voyait naitre le premier bureau de design estampillé d’un constructeur, dédié à ses produits dérivés. Porsche Design, filiale de Porsche, s’est rapidement fait remarquer par ses chronographes mêlant originalité et horlogerie de bonne tenue. Pour les 40 ans de la marque, voilà donc trois clins d’œil aux produits qui ont marqué Porsche Design, regroupés dans un coffret limité à 100 exemplaires.

La P6510 Black Chronograph, rappelle la première montre noire sortie par Porsche Design l’année même de sa création. Vient ensuite la montre-boussole P6520, avec boitier et compas superposés, en titane traité d’un revêtement noir PVD (Physical Vapour Deposition, très tendance en ce moment). Enfin, la P6530 Titan Chronograph est un hommage à la première montre réalisée en titane. Comme sur le modèle originel de 1980, les contours sont épurés, et les poussoirs du chrono sont intégrés au boitier. Notons que même sans passer par le coffret Heritage, l’exclusivité est assurée pour les deux chronographes, limités à 911 unités.

Pour les amateurs en quête d’un garde-temps (ou plutôt trois) assorti à leur 911, il faudra prévoir une enveloppe de 15 800 € pour le coffret Heritage P6500.

Autour de Porsche :

Porsche : 911 Carrera 4 et 4S, le plein d’images

Porsche 911 : Carrera 4 et 4S 991 attendues au Mondial

Porsche : la 918 Spyder de série déjà présentée

Porsche 911 : le kit X51 disponible sur Carrera S 991

Recherches associées :

  • p6500 porsche heritage
  • porsche design heritage p6500
  • p6500 heritage
  • p6500 porsche design
  • porsche heritage p6500

Insolite : Sky Garage Apartments à Singapour

 

Hamilton Scotts Sky Garage Apartments, Singapour

Hamilton Scotts Sky Garage Apartments, Singapour

Intégrer l’habitat de son véhicule à son foyer est un fantasme pour certains. Voilà ce qu’offre la résidence Hamilton Scotts à Singapour, avec garages accolés aux appartements.

Résoudre les problèmes de stationnement, et faire de sa supercar le prolongement du foyer. Au sens littéral du terme, puisque ce programme proposé à Orchard Road, Singapour, propose de garer directement son véhicule… au pied de son salon. Ou plutôt, au même niveau, même en étage élevé.

Le principe, déjà imaginé pour certains appartements de New York et de Berlin, est simple : un ascenseur dans une cage vitrée, autorisant jusqu’à 3,6 tonnes de charge, emmène ici Lamborghini Gallardo et Aston Martin DBS (entre autres, évidemment) à l’appartement de son propriétaire. L’accès est géré par un système d’identification biométrique.

Pour un appartement doté de deux places, le tarif débute à 7,5 millions de dollars de Singapour (4,7 millions €). Un emplacement pour quatre véhicules demande jusqu’à 24 millions $ (15,2 millions €).

Hamilton Scotts Sky Garage Apartments, Singapour Hamilton Scotts Sky Garage Apartments, Singapour Hamilton Scotts Sky Garage Apartments, Singapour Hamilton Scotts Sky Garage Apartments, Singapour Hamilton Scotts Sky Garage Apartments, Singapour

Hamilton Scotts Sky Garage Apartments en vidéo :

Sur le même thème :

Art de vivre : un écrin pour Maserati 3200 GT

Maserati, comme à la maison

BMW : un premier concept-store inauguré à Paris

Top Marques Monaco 2012 : quelles limites?

Recherches associées :

  • hamilton scotts lambo
  • résidence hamilton scotts singapore
  • Sky Garage Apartments
  • hamilton scotts
  • sky garage
  • insolite garage singapour
  • sky garage singapore
  • singapour garage a la maison
  • singapour
  • ascenseur lamborghini

Ferrari : un tourbillon Hublot pour la 250 GTO

Habituellement, les partenaires horlogers des constructeurs se focalisent plutôt sur des modèles contemporains. Pas cette fois, puisque c’est à la Ferrari 250 GTO que Hublot rend hommage. Le cinquantenaire de l’italienne continue de plus belle…

Les célébrations du demi-siècle d’existence de la 250 GTO auront pris plusieurs formes. Deux exemplaires réunis à Rétromobile en guise de mise en bouche, puis trois au Tour Auto Optic 2000, et enfin un record le 7 juillet dernier avec une concentration de 21 des 39 unités produites pour Le Mans Classic. Avec, entre temps, un autre record, pécuniaire cette fois : l’un des exemplaires a été vendu 28 millions €, la transaction la plus chère jamais enregistrée pour un véhicule historique.

Cette fois, c’est une démarche ultra-exclusive qu’entreprend l’horloger Hublot, partenaire de Ferrari, avec un garde-temps à complications uniquement réservé aux propriétaires de 250 GTO. Dans les réunions mondaines, ceux-ci auront désormais chacun un signe distinctif indiquant la teneur de ce qui loge dans leur garage…

Dévoilé juste avant Le Mans Classic lors d’un événement dédié en Champagne, sur le domaine Dom Pérignon, ce tourbillon baptisé Classic Tourbillon Squelette Ferrari 250 GT (tout simplement…) arbore quelques clins d’œil discrets à l’italienne. Le tambour du tourbillon, à 12h, évoque une jante Borrani de 250 GTO, et le bracelet cuir Barenia s’inspire de la sellerie des Ferrari classiques.

En terme d’exclusivité, chaque boitier (titane, 45 mm de diamètre, issu de la collection Hublot Classic Fusion) reprend le numéro de châssis de l’auto du propriétaire. Deux pièces indissociables, désormais, pour rappeler qu’entre ces deux approches de la mécanique de pointe, les accointances sont solides. Du V12 Colombo au tourbillon, il n’y a qu’un pas. Quant au tarif, encore une fois, il est des questions dont le gentleman driver ne se préoccupe guère.

Autour de Ferrari :

Ferrari : une 250 GTO accidentée sur la route du Mans Classic

Le Mans Classic 2012 : intemporelles 24 Heures

Ferrari : une 250 GTO vendue 35 millions de dollars

Ferrari au Tour Auto 2012 Optic 2000 : 50 ans de la 250 GTO

Recherches associées :

  • brasselet le mans
  • gto tour 2012 perignon
  • dom perignon 250 gto
  • ferrari 612 gto
  • ferrari<
  • concentration auto le mans
  • hublot
  • hublot ferrari 250 gto prix
  • hublot ferrari 250gt
  • montre hublot prix

Porsche 911 Carrera S & Cirrus SR22T, vif argent…

Porsche 911 Carrera S (991), Cirrus SR22T Porsche Exclusive

Porsche 911 Carrera S (991), Cirrus SR22T Porsche Exclusive

Belle rencontre que celle opérée le mois dernier par Porsche et Cirrus Aircraft par le biais de leurs distributeurs respectifs en France : quand une 911 Carrera S 991 et un Cirrus SR22T se mettent au diapason, on obtient un insolite duo de flat-6.

Entre l’aviation et le Grand Tourisme automobile, les accointances sont là. Ne serait-ce que par la quête de raffinement qui dicte chaque sortie en dehors des trop communs vols réguliers… L’art du mouvement, voilà le fil directeur qui semble avoir été suivi par Porsche France et Aérolithe, l’importateur pour l’hexagone des avions légers Cirrus.

Au dernier salon Cannes Air Show, début juin, Porsche présentait un exemplaire unique de 911 type 991, dûment traitée par le département Porsche Exclusive. L’objectif étant de proposer une vitrine des possibilités de personnalisation afin de « répondre aux demandes les plus exclusives », Porsche France a eu l’idée d’appliquer le même traitement à l’aéronef SR22T qu’à cette 911.

Les deux reçoivent une identique livrée spéciale Argent GT rehaussée de noir, respectivement sur le fuselage et les jantes. Les habitacles partagent la même ambiance, avec sellerie surpiquée de gris, ceintures rouges, habillage de console centrale en carbone ou emblèmes Porsche gaufrés sur les appuie-têtes, présents sur la 911 et le Cirrus SR22T. Poussant le soin du détail jusqu’au bout, même les buses d’aération sont habillées de cuir.

D’un côté, la facture s’élève à 770 000 €. En face, 150 000 € pour la 911 exposée à la vente au centre Porsche de Roissy. Mais on reteindra finalement un autre point commun, et non des moindres : dans les deux cas, c’est un flat-6 qui nous propulse. Le 3,8 litres de 400 ch pour les plaisir terrestres, et un moteur Teldyne Continental biturbo de 315 ch pour attaquer l’altimètre. Nous parlions de points de recoupement, justement… On pourrait en ajouter d’autres, comme la recherche de la performance par la maitrise du poids et de l’équilibre. Ou tout simplement, le voyage avec style en toutes circonstances.

Porsche 911 Carrera S (991), Cirrus SR22T Porsche Exclusive Porsche 911 Carrera S (991), Cirrus SR22T Porsche Exclusive Porsche 911 Carrera S (991), Cirrus SR22T Porsche Exclusive Porsche 911 Carrera S (991), Cirrus SR22T Porsche Exclusive Porsche 911 Carrera S (991), Cirrus SR22T Porsche Exclusive

Autour de Porsche :

Porsche : la 911 (991) récompensée au Red Dot Design Award

Porsche 911 (991) : Carrera 4 et 4S, transmission intégrale pour bientôt

Essai Porsche 911 Carrera 3.4 PDK ( 991 ) : talentueux minimum

Essai Porsche 911 Carrera S PDK ( 991 ) : tellement 911

Recherches associées :

  • 991 S porsche avion cirrus
  • porsche 911 type 991 argent vif
  • cirrus sr22t porsche
  • cirrus avions gts
  • PHOTOS OF CIRRUS SR22T
  • porsche 911 carrera 2012
  • porsche 911 4s occasion concession de roissy
  • sr22t porsche
  • porsche cirrus
  • porsche boxster 981 achat

Art de vivre : un écrin pour Maserati 3200 GT

Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli

Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli

Le garage peut prendre des airs de lieu de culte pour certains. Ou tout simplement de pièce à vivre, comme en atteste cette réalisation d’architecte destinée à une Maserati 3200 GT.

Admettons, l’italienne n’est pas vraiment la plus marquante des réalisations Maserati, mais tout de même. Son design et son petit V8 biturbo de 3,2 litres ont marqué le renouveau de la marque. Au point d’en faire un collector en devenir, et de pousser certains à capitaliser ? Ou tout du moins, vivre sa passion pleinement et accorder un soin tout particulier à la part du doux dingue gentleman driver qui sommeille chez une bonne partie d’entre nous.

La réalisation de l’architecte brésilienne Brunete Fraccaroli va dans ce sens. Imaginée autour de l’espace dévolu à une 3200 GT, cette pièce de vie de 120 m², entièrement vitrée sur jardin, comprend aussi une partie repas, salon et home cinéma.

Visiblement, Maserati inspire les architectes. En 2009, un concours organisé par Maserati USA et la revue Architectural Digest invitait les génies de la planche à dessins à imaginer le garage idéal, intégrant le mieux le véhicule au foyer…

Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli Maserati 3200 GT, par Brunete Fraccaroli

Autour de Maserati :

Villa d’Este 2012 : Maserati A6G 2000 (1956), coup de cœur

Maserati : des nouvelles d’un coupé Gran Sport à moteur central

Maserati Granturismo Sport : après Genève, la vidéo…

Essai Maserati Granturismo MC Stradale : l’Orfeo

Recherches associées :

  • 3200 gt
  • piece a vivre design bois
  • maserati 3200 gt en concession
  • maserati 3200gt

Ferrari : le Cavallino se met au golf avec Cobra Puma

Ligne Ferrari - Cobra Puma Golf

Ligne Ferrari - Cobra Puma Golf

Lorsqu’il s’agit de golf, Ferrari reste en général en bordure des parcours. Suite au partenariat conclu avec Cobra Puma Golf, spécialiste de matériel dévolu à la balle blanche, le Cavallino investit les greens.

Lamborghini s’était bien associé avec Callaway voilà quelques années, après tout. Cette fois, Ferrari appose sa griffe sur une nouvelle collection d’accessoires de golf, en partenariat avec l’américain Cobra Puma Golf (propriété de l’allemand Puma depuis 2010). Clubs inédits, sacs et vêtements de golf arborant discrètement le cheval cabré viennent d’apparaître au catalogue, avec comme pièce maitresse un nouveau driver.

Réalisé avec les conseils d’ingénieurs en aérodynamique de Maranello, le nouveau bois serait « particulièrement rapide », selon Tom Preece, vice-président en charge de la R&D de Cobra Puma, à l’origine de cette association. Voilà au moins une valeur commune aux deux enseignes… En guise de clin d’œil aux selleries Ferrari, le driver reprend un manche en cuir surpiqué de rouge. Et deux bandes, pour donner à la tête du bois de faux airs de F430 Scuderia… Notons également le motif de sellerie « Daytona » sur les sacs.

Comme souvent lors de ce type de collaboration, il s’agit surtout pour l’une des parties de cultiver sa visibilité par un « coup » marketing. Sur les 18 trous, Cobra Puma sera plus visible en rouge. Cela tombe bien, FF et F12 offrent un volume suffisant pour deux séries de clubs complètes…

Ligne Ferrari - Cobra Puma Golf Ligne Ferrari - Cobra Puma Golf Ligne Ferrari - Cobra Puma Golf Ligne Ferrari - Cobra Puma Golf Ligne Ferrari - Cobra Puma Golf Ligne Ferrari - Cobra Puma Golf Ligne Ferrari - Cobra Puma Golf

Autour de Ferrari :

Ferrari : bientôt un V6 pour Alfa Romeo et Maserati ?

Ferrari : une 250 GTO vendue 35 millions de dollars

Ferrari 250 SWB : Villa d’Este 2012, le mot de la fin

Ferrari SP12 EC : Eric Clapton enfin livré…

Villa d’Este 2012 : le Concours d’élégance en images

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012

Le Concours d’élégance le plus couru d’Europe prend des airs de pèlerinage italien, chaque printemps. La Villa d’Este, ce weekend du 26 et 27 mai, a mis l’art de vivre à l’heure gentleman driver. Toutes nos images exclusives, à découvrir ci-après…

Tout ce que la planète compte de véhicules classiques les plus désirables se rassemble tous les ans à Cernobbio, près de Côme (en Lombardie, tout près de la frontière helvétique). Avec 80 véhicules présents à la Villa d’Este, incluant ceux qui se contentent de faire acte de présence sans concourir (63 engagés pour cette édition 2012), l’éventail des légendes roulantes est loin d’être exhaustif. Au moins, cela laisse chaque année la place à de nouvelles entrantes. Parfois insolites, mais la noblesse du plus haut rang reste une constante.

Ajoutons au parterre exceptionnel l’un des cadres les plus majestueux d’Europe. Voilà peut-être le pinacle du culte de l’automobile et du Grand Tourisme. Alors chaque dernier weekend de mai, chapeaux et tenues de garden party de réapparaitre, chromes et vapeurs de carburant au plomb d’envahir les jardins Renaissance de la Villa d’Este, ancienne demeure princière devenue hôtel à la fin du XIXème siècle.

C’est ainsi depuis 1995. Voilà dix-sept ans, l’un des plus anciens concours d’élégance revient à la vie après environ 30 ans d’inactivité. Le premier Concorso, nommons-le ainsi, remonte tout de même à 1929.

Le climat lacustre aidant, la dolce vita automobile se vit sous Panama et foulards. Le parcours commence à Côme, sur les bords du lac, tournant le dos au Duomo de la cathédrale Santa Maria Assunta. Un saut négligent dans le runabout J-Craft Torpedo qui attend à quai, sans tarder à mettre les deux Volvo Penta de 400 ch chacun en route, porte votre serviteur en à peine dix minutes à l’arrêt de Cernobbio. Pour les quelques centaines de mètres qui restent à parcourir dans les rues étroites du village, il faudra éviter les BMW Série 7 tout à coup bien mornes qui servent de navettes. Mais plus loin, l’hostilité urbaine laisse place à un jardin dévolu, le temps d’une journée, à un manifeste pour l’Art automobile. La cohabitation homme – machine en devient naturelle.

De l’Alfa Romeo 6C 1750 victorieuse aux plus étonnantes participantes comme une curieuse Fiat 500 Abarth de 1957, tous les angles de l’exception automobile des années 20 aux années 70 y sont représentés. Auscultés, scrutés sous toutes les coutures… Le jury, présidé par le chef du design du Groupe Fiat Lorenzo Ramaciotti (anciennement chez Pininfarina), entend être intraitable sur l’état de conservation et la restauration. Mais les critères vont au-delà du grandiose. Rareté, intérêt technique et historique s’ajoutent à l’élégance. C’est un tout. En partie subjectif certes, mais lorsqu’il s’agit de passion et d’art, il en va ainsi. La suite en image, dans notre galerie exclusive…

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012Pour aller de Côme à Cernobbio, le lac reste le chemin le plus simple.

 

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012Mercedes 540K (1939), lors de la parade finale et remise des prix. Première de sa catégorie, Style à découvert.

 

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012Rolls Royce Phantom III (1937), l’une de ses rivales.

 

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012Variations autour du rouge, Lamborghini Miura Jota et Ford GT 40 MkIII…

 

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012… avec M. Balboni en personne, chef-essayeur Lamborghini durant près de 40 ans.

 

Villa d'Este 2012, Alfa Romeo 6C 1750Premier prix du Concorso, l’Alfa Romeo 6C 1750 GS (1933)

 

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012Entre autres personnalités, Adrian Van Hooydonk, chef du design du Groupe BMW, autour d’une Ferrari 250 GTO.

 

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012Prémices de la Daytona : prototype unique d’une certaine Ferrari 365 GTB/4.

 

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012Sens du décorum ordinaire, à la Villa d’Este.

 

Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012Première de sa classe Interprétations de l’Élégance, Delahaye 145 (1937) carrossée par Chapron, en provenance de la collection Peter Mullin.

Villa d'Este 2012, Alfa Romeo 6C 1750 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012 Villa d'Este, Concorso d'Eleganza 2012

Autour de la Villa d’Este :

Ferrari 250 : 60ème anniversaire à la Villa d’Este 2012

Villa d’Este 2012 : de la Mercedes 300 SL à la Lamborghini Countach, les récompenses

Villa d’Este 2012 : Alfa Romeo 6C 1750 plébiscitée

Villa d’Este 2012 : BMW Zagato, Lexus LF-LC, les concepts du Concours d’élégance

BMW : un premier concept-store inauguré à Paris

BMW Concept-store Paris, avenue George V

BMW Concept-store Paris, avenue George V

Le tout premier concept-store BMW a été inauguré à Paris, mardi 23 mai, avenue George V (8ème arrondissement). Premier d’une série, ce nouvel espace entend « créer une expérience pour les clients sur les espaces de ventes ».

Tout un programme, vu en ces termes. En clair, il s’agit pour BMW de proposer un accueil davantage personnalisé que ce que le client rencontre dans une concession classique. Infiniti avait ouvert la voie en 2009, avec ses espaces de vente particulièrement soignés. L’objectif était de créer une expérience client inspirée de l’hôtellerie.

Chez BMW, ce principe s’appelle « Future Retail ». Cela se traduira notamment par une compétence plus pointue des interlocuteurs, Product Genius comme BMW les appelle, qui connaitront sur le bout des doigts et en profondeur l’ensemble de la gamme (ce que l’on attend d’un conseiller clientèle, en somme).

Cet espace de 800 m² situé au 38 avenue George V, conçu par l’architecte Eric Carlson ( l’auteur du magasin Louis Vuitton tout proche, d’ailleurs ) permet de découvrir les piliers de la gamme actuelle BMW dans un environnement censé s’imposer en « référence de la distribution automobile », selon les mots de Ian Robertson, directeur des ventes et du marketing BMW, présent lors de l’inauguration.

Pays-Bas, Royaume-Uni et Chine auront droit à des espaces similaires dans le courant de l’année 2012.

BMW Concept-store Paris, avenue George V BMW Concept-store Paris, avenue George V BMW Concept-store Paris, avenue George V

Autour de BMW :

BMW M3 ( F80 ) : 6 en ligne confirmé

BMW M : les 40 ans de la division Motorsport

BMW : la M135i ( F20 ) dévoilée

BMW Designworks : bientôt un nouveau studio en Chine

Photos